Intermède musical

Publié le par Fred

jamie cullumJ'avais prévu pour ce soir d'évoquer la précarisation du marché du travail que propose le gouvernement sous couvert de mettre fin au CDD... Heureusement, la vie n'est pas faite que de ces choses terriblement sérieuses, qui doivent savoir s'effacer devant ce qui fait qu'on est quand même heureux de la vivre...

j'ai donc finalement décidé de partager mon coup de coeur pour Jamie Cullum, que j'ai eu le plaisir de découvrir ce soir à la Bourse du Travail de Lyon. Le "petit génie du Jazz" fait plus que renouveller le genre : il en casse les codes. D'entrée de jeu, ses musiciens et lui se présentent en jeans et tee-shirts ringards un peu comme si ils répétaient dans leur garage. Et c'est bien ce qu'ils font, multipliant les expérimentations (le piano devient tantôt harpe, tantôt batterie...), abolissant la frontière entre la scène (où le public est invité à s'asseoir pour être "plus près") et la salle (au coeur de laquelle il vient chanter sans micro), et surtout en s'amusant (tentative approximative de traduction d'une chanson en français, parenthèse "brésilienne" en référence au carnaval de Notting Hill, d'où le chanteur est originaire...).

Un vrai moment de fraicheur et de simplicité servi par un talent insolent... du bonheur quoi !

Publié dans Culture - Technologies

Commenter cet article

Cécile 09/05/2006 23:40

ce que je préfère sur les blogs politiques, ce sont les articles sur la musique. donc, si en plus d'être strauss kahnien, tu aimes jamie cullum, on va bien s'entendre! 
on s'est échangé nos numéros ce soir à la sortie du CCVA, je t'appelle bientôt!
Cécile
 

Bert 19/01/2006 23:18

Super que vous preniez du bon temps dans une salle de concert, avec de la vraie musique et tout ; ça change et c'est bien bon un petit sujet léger !
Mais par pitié n'appelle plus jazz la musique de ce jeune touche à tout, sans aucun doute excellent showman au demeurant, qui me fait un peu penser à Joe Jackson, côté compliment, et, ... non, je ne dis rien de l'autre côté ;-)
Bon, c bien toujours un blog, on peut donner son avis, hein ?

Fred 19/01/2006 23:30

Jazz ou pas jazz, je me fous bien des étiquettes. Disons que c'est une couleur générale qui permet de situer le personnage... T'exprimer tu peux mon ami. J'ai continué de te parler après le referendum... on ne va quand même pas se facher pour de la musique ;-)

Blandine 19/01/2006 08:39

J'approuve car j'y étais aussi à ce concert ! Jamie Cullum s'amuse sur scène et avec nous. Il fait une ou deux reprises de Jeff Buckley et d'autres. Il a une voix profonde et chaude avec un accent à la fois pop british et black Mississipi, si si il y arrive !  C'est une parenthèse de liberté pendant deux heures mais attention il ne faut pas arriver en retard, le concert commence précisément à l'heure indiquée sur votre billet ! ça aussi c'est incroyable... Pour enfoncer le clou je dirais qu'avec les concerts de M et de Dyonisos c'était un des meilleurs shows auquel j'ai participé !
J'ai un peu honte que mon premier commentaire sur le blog de mon chéri soit sur de la musique et pas sur la politique mais je me sens mieux avec ce sujet !