Bonne année aux indiens !

Publié le par Fred

Après une petite semaine de vacances, je pensais retrouver ce blog dans un état de désertification avancée... Et à ma (bonne) surprise, je constate que vous êtes de plus en plus nombreux (bon, une petite qunzaine par jour, c'est pas non plus énorme) à vous perdre sur ces pages.

A tous donc, une très bonne année 2006

Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas me lancer dans une grande tirade, mais simplement vous faire partager quelques images du chantier naval d'Alang, vers lequel vogue actuellement notre bon vieux Clémenceau...



La justice française a établi qu'il était parfaitement légal "d'exporter" le Clémenceau en Inde en vue de son désamiantage et de son démontage. Mais la responsabilité politique va au delà de la légalité des décisions. Elle doit être juste... en justice comme en justesse.

Dans ce dossier délicat - compte-tenu de notre connaissance de la dangerosité des matériaux traités - il eut été appréciable que le politique, plutôt que de se réfugier derrière une décision judiciaire, assume son choix et démontre que celui-ci était correctement dimensionné eu égard aux enjeux humains et environnementaux.

Plus que de longs discours, ces photos (dont je précise qu'elles ne viennent pas de greenpeace mais ont été collectées sur des sites d'informations indépendants :la BBC et Indiatogether) vous laissent seuls juges de cette décision.

Publié dans Environnement

Commenter cet article

Fred 10/01/2006 10:15

Merci pour vos encouragements "attentifs" !
L'avis rendu par la Cour suprême indienne est important, mais pas encore décisif : il est consultatif et doit être validé par le gouvernement indien. A suivre comme vous le dites.
 

alicia 09/01/2006 23:44

PS : je viens de découvrir votre blog et je trouve sa lecture très enrichissante. Vous me pardonnerez d'être essentiellement une lectrice ... attentive.

alicia 09/01/2006 23:39

Une très bonne année aussi à vous Fred.Enfin les Indiens pourraient refuser le Clémenceau si j'en crois cet article du Monde: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-728062,0.html.Affaire à suivre ?